fbpx
Slide bascule

A PROPOS

C’est l’histoire d’une passionnée, d’une collectionneuse, d’une amoureuse des beaux objets. L’histoire d’une amatrice d’Art qui écumait salons, brocantes et galeries à la recherche de l’objet unique. Celui qui lui raconterait la plus belle histoire. Mais avant cela, c’est surtout l’histoire d’une petite fille rêveuse et aventurière qui passait ses vacances scolaires à chiner en cachette dans le grenier poussiéreux de sa grand mère. De toutes ces découvertes est née une passion pour la chine et la décoration.
Après une première vie dans le secteur de la lingerie fine, Sandrine a fait le pari d’un avenir plus créatif. Né du besoin de partager sa culture et son regard sur l’esthétique et le savoir-faire artistique. De partager aussi son admiration pour l’oeuvre, la matière et ceux qui la travaillent.

J+1

Une matière. Une pièce. Et après ?

5, c’est suffisamment peu pour bien faire les choses.
C’est un chiffre petit et sûr qui donne envie d’aller bien plus loin en 2020.
C’est un joli chiffre pour une sélection audacieuse à chouchouter.
5 des talents Corner Art exposaient à Maison&Objet.

Plutôt que vite, faisons bien. Vraiment bien !

Assurons-nous d’être là pour les Talents et, comme eux, prenons le temps de comprendre et d’apprendre. Soyons-là pour les accompagner vraiment et avancer pour eux.

Etre avec eux lorsqu’ils s’exposent, c’est bien le minimum. Ils sont la matière première de Corner Art, ils composent le socle de notre histoire et, par l’éventail des matières, ils racontent aussi la liberté du créateur français.

 

En ce début d’année, pour bien avancer, prenons un peu de recul.

Arrêtons-nous sur le stand de chacun de nos 5 créateurs pour penser à L’AVENIR.

Comme le fait Maison&Objet pour cette édition anniversaire sur le thème « (RE) GENERATION ! », posons-nous la question de L’APRES.

Chacun, avec sa matière et son oeuvre choisie, se souvient de ses premiers pas qui, progressivement, l’ont mené dans les allées du salon. Pour nous, il évoque, en quelques mots, ses envies pour DEMAIN. Comme un avant-goût…

Premier jour de l’après Maison&Objet de janvier 2020 pour Natalie Sanzache

Son envie première, c’était de travailler sur la lumière. Pour ça, « il fallait trouver une matière ». Et une matière vivante !
Elle a cherché, s’est renseigné sur les compositions et a testé des recettes. « Je ne voulais surtout pas être tributaire d’une matière qui serait déjà toute faite. »
Sans aucune résine, elle créé sa propre recette à base de plâtre et de béton. Elle rend le béton beau et poétique, s’assurant bien de l’associer à « la fragilité de l’oeuf » pour la forme. Parfait détournement de la matière.

Ce sont ensuite ses patines qui apportent à la matière ses cassures, ses fissures : « Les aléas de la vie ».

Sur son stand, la Planète bleue.

Pour la suite, Natalie se laissera guider : « Comme mon béton est vivant, il m’emmènera là où il voudra ».

Crédit photos © Web Vision 360