Fabrice Guérin | My Nature

– Photographe en milieux terrestres et sous-marins – 

ATELIER | 16 rue de la tordière, 28700 Aunay-sous-auneau

06 71 36 25 93

Fabrice Guérin Photographe en milieux sous-marin et animalier

Crédit photo

  • ©  Farbice Guérin

L’homme qui parle aux océans

À l’âge de 12 ans, le petit Fabrice, enfant unique, adore les photos de famille. Il les regarde souvent, parce qu’elles racontent en un instant à jamais figées, l’histoire des gens qui y figurent. Elles lui laissent toute la place à l’imaginaire, à la rêverie, à ce qui peut se raconter au-delà des postures et des visages.

Alors, quand son oncle lui prête son appareil photo argentique, Fabrice mitraille : sa mère, sa famille, ses amis, les plantes, les insectes, la forêt… Il immortalise tout :  l’amour filial, la beauté, l’amitié, la passion, l’infiniment petit, l’infiniment grand.

Le jour où il a pu s’offrir son propre appareil photo, il en a choisi un qui pouvait aller dans l’eau, parce que – sans savoir vraiment pour quelle raison- il est attiré par les mers, les océans, le pacifique, les lagons. Il rêve d’aller à la rencontre d’une faune sauvage sous-marine, qu’il est si difficile d’appréhender.

Son premier cliché est un hymne à l’amour charnel ente une baleine à bosse et son baleineau, au large du royaume des Tonga, au nord de la Nouvelle-Zélande. Elle est le résultat d’un premier voyage, mais surtout, elle est le début d’une passion qui allait changer le cours de sa vie. Cette photo, est la première qu’il a vendue au National Geographic, la première d’une longue série !

Dès lors, Fabrice, souvent accompagné de sa femme, sillonne les mers du monde, à la rencontre d’une faune sous-marine sauvage. Ses photos nous font voyager dans toutes les mers, tous les océans, mais aussi les grottes, comme ces failles fabuleuses, immergées dans de l’eau douce, qui existent au Yucatan, au Mexique. 

Il rend ainsi hommage à la beauté d’une nature sauvage, féérique, sublimée par son sens de l’observation, de sa passion pour la vie sous-marine, ses relations intimes avec les espèces qu’il rencontre, de son amour pour la faune et la flore sauvages, poumon ultime de notre planète. 

Très vite, son désir est de sensibiliser l’opinion publique à la fragilité d’une nature vulnérable, dépendante du bon vouloir des hommes, qui ne cessent de la spolier.  Il mène alors un combat contre la destruction des espèces, de la biodiversité, détruites par ceux qui veulent la commercialiser. Et il n’a de cesse de se faire entendre, grâce à des images qui questionnent le futur d’une planète sublime et pourtant en péril.

D’abord sous les mers, puis sur la terre, Fabrice Guérin, tente d’éveiller nos consciences passives à l’urgence de protéger une planète à l’agonie, qui a besoin de nous. La beauté des images qu’il nous offre devrait, sans plus attendre, nous faire réagir.

écrit par Amélie Gonzales

Son message pour une prise de conscience collective ?

Sensibiliser le monde entier, les petits comme les plus grands par des images inimaginables de ces missions auprès des gorilles, des ours polaires, des animaux de lasavane, des baleines, des requins, des dauphins… et beaucoup d’autres.

D’ailleurs, il est l’auteur du livre « Blue Mexico» à l’achat sur son site web.

Une partie des recettes du Livre est reversée à diverses associations de protection ou de sauvegardes de notre patrimoine naturel.

Son message pour une prise de conscience collective ?

Sensibiliser le monde entier, les petits comme les plus grands par des images inimaginables de ces missions auprès des gorilles, des ours polaires, des animaux de lasavane, des baleines, des requins, des dauphins… et beaucoup d’autres.

D’ailleurs, il est l’auteur du livre « Blue Mexico» à l’achat sur son site web.

Une partie des recettes du Livre est reversée à diverses associations de protection ou de sauvegardes de notre patrimoine naturel.

Découvrez les fabuleuses images sous-marines de Fabrice